Fonctionnement des yeux : définitions, anatomie et physiologie

Définition de l’œil

Saviez-vous que la vue était un sens essentiel pour l’être humain, puisqu’il est celui qui renvoie vers notre cerveau les informations sur le monde extérieur ? En effet, 70% des informations que nous recevons passent par la vision. D’autre part, la vue est un sens capital pour les apprentissages de base tels que la lecture ou l’écriture.

La vue est donc le sens que nous sollicitons le plus, qui passe par un organe appelé l’œil. L’œil humain peut être comparé à un appareil photo (dans une version bien plus complexe et perfectionnée) : il perçoit les lumières, couleurs et les formes, nous permettant de capter les images et les renvoyer vers notre cerveau au travers du nerf optique et donc, d’interpréter le monde extérieur, l’environnement dans lequel nous sommes et d’interagir avec les autres individus.

Composition

La composition de nos yeux

Cet organe est un globe pesant 7 à 8 grammes, contenant un diamètre d’environ 2 centimètres, avec plusieurs composantes essentielles à son bon fonctionnement :

  • La cornée, qui est une lentille par laquelle la lumière pénètre l’œil. De forme sphérique, la cornée joue un rôle stratégique dans la focalisation de la lumière sur la rétine, raison pour laquelle elle ne doit pas être endommagée, au risque que la vision soit trouble. Par ailleurs, le clignement des yeux par les paupières permet de la conserver en bonne santé car une hydratation et un nettoyage naturel se produisent par la sécrétion lacrymale.
  • L’iris, qui agit comme le diaphragme dans l’œil permettant de filtrer la quantité de lumière allant jusqu’à la rétine. Il s’agit de la partie colorée de l’œil, qui diffère d’une personne à une autre et qui, par son action, dilate la pupille selon la régulation de la lumière qu’elle laisse pénétrer.
  • Le cristallin, qui a un rôle d’accommodation pour obtenir une focalisation sur un objet précis et ce, à toutes distances. Le cristallin agit comme le « zoom » d’une caméra, il peut changer de forme selon le point de focalisation de l’œil : il se bombe lorsque l’objet se trouve près, et s’aplatit lorsque l’objet se trouve loin. Cette accommodation permet donc une vision nette à toute distance.
  • La rétine, qui agit comme une pellicule photo, transformant la lumière perçue en images (par des photorécepteurs) et les renvoyant vers le cerveau au travers du nerf optique (par une énergie électrique). Elle permet d’identifier des lumières à 10 km, ainsi que dans l’obscurité complète.
  • La sclère, qui est une membrane flexible permettant le mouvement des yeux. On l’appelle souvent le blanc de l’œil.

Vision

Les troubles de la vision et les moyens de correction

Alors que nous avons vu le fonctionnement de nos yeux ainsi que l’importance de chacune de ces composantes, on comprend alors que nos yeux sont des organes stratégiques et complexes. Si donc l’une de ces composantes ne fonctionne pas convenablement, la vue d’un individu peut s’en trouver perturbée, ainsi que son interaction avec l’environnement dans lequel il se trouve. C’est en ce sens que différents troubles de la vision peuvent naître, tels que la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie, avec les conséquences et les symptômes qui s’en suivent.

C’est pourquoi, des solutions existent pour y palier et permettre aux individus de mieux voir et donc, de mieux vivre dans l’environnement qui les entoure. Precilens propose des solutions en lentilles de nuit (orthokératologie), lentilles de contact sur mesure afin que chaque individu, quel qu’il soit, puisse vivre la liberté visuelle sous un nouveau jour et retrouver une vue normale, sans besoin d’équipements visuels le jour, comme une personne n’ayant jamais connu de trouble de la vision.

Nous contacter