Hypermétropie : symptômes, causes et conséquences

Qu’est-ce que l’hypermétropie ?

L’hypermétropie est un trouble visuel qui provient d’un œil trop court ou d’une cornée insuffisamment courbée. En effet, lorsque la lumière passe à travers la cornée d’un hypermétrope, le cristallin ne focalise pas l’image correctement, cela provoque la formation de l’image d’un objet en arrière de la rétine. A l’inverse d’un myope, un hypermétrope voit mal de près mais souvent assez bien de loin.

Ce trouble de la vision nécessite un effort permanent de mise au point de la vision de loin mais encore plus de près. A noter que l’on peut assimiler le fonctionnement des yeux à celui d’un appareil photo : l’iris joue le rôle du diaphragme qui module la luminosité qui entre l’œil et la rétine s’apparente à la pellicule sur laquelle les images se focalisent. Et enfin, le nerf optique qui garantit la transmission des images au cerveau.

Comment reconnaître l’hypermétropie ?

Les hypermétropes sont souvent asymptomatiques et bénéficient généralement souvent d’une vision nette de loin. Mais ces personnes sont fréquemment sujettes à une fatigue oculaire et à des maux de tête, principalement lors de travail sur écran ou de lecture. L’hypermétropie peut aussi parfois être accompagnée de strabisme.

Afin de détecter l’hypermétropie, un simple examen clinique par un ophtalmologiste permet d’établir un diagnostic.

Il faut garder en tête que l’hypermétropie se manifeste la plupart du temps par des forts signes de fatigue oculaire, pouvant apparaître à tout âge, mais généralement tardivement. En effet, l’accommodation de l’œil diminue vers l’âge de 35-40 ans, la vision devient donc moins nette, surtout de près (ce qui peut être assimilé à une presbytie précoce). L’hypermétropie se mesure en puissance positive (précédée d’un +) et est dite faible lorsqu’elle est comprise entre 0 à 2 dioptries, moyenne entre 2 à 4 dioptries et forte au-delà de 4 dioptries.

Lors d’une hypermétropie faible (moins de 2 dioptries), l’individu ne ressent aucune gêne visuelle jusqu’à l’âge de 40 ans. Mais le cristallin peut progressivement perdre de sa souplesse à cause du vieillissement naturel de celui-ci.

D’où vient l’hypermétropie et comment la traiter ?

L’hypermétropie peut survenir à tout âge dans la vie d’un individu, et peut être issue de plusieurs facteurs tels qu’une cornée trop plate ou un œil trop court.

L’hypermétropie est très fréquente chez le jeune enfant, mais elle ne sera corrigée qu’en présence de symptômes (comme le strabisme), et que si elle est importante.

L’hypermétropie peut être corrigée par le port de lunettes à verres convexes, par le port de lentilles de contact diurnes, mais également par les lentilles de nuit DRL® (qu’elle soit associée ou non à un astigmatisme) pour bénéficier d’une liberté visuelle toute la journée.

Nous contacter