ESPACE PROFESSIONNELS   |       |   
ENGLISH      |      DEUTSCH
LENTILLES DE NUIT PRECILENS

LABORATOIRE FRANCAIS DE CONTACTOLOGIE

Carole Bouzidi, Membre de l’équipe de France de Kayak monoplace slalom
championne d’Europe 2012, championne du Monde par équipe 2014

Cela fait trois et demi que j’ai découvert les lentilles de nuit et mon confort au quotidien en a été fortement amélioré ! J’ai préféré éviter l’opération de ma myopie légère. Les lentilles quotidiennes de jour classiques étaient un peu gênantes, et avec mon sport, toujours par monts et par vaux, c’était parfois compliqué !! Il m’a fallu une semaine pour m’habituer à leur manipulation, je procède à quelques contrôles réguliers chez l’ophtalmologue qualifiée pour cet équipement, et désormais je ne peux plus m’en passer...

 

Véronique G. 42 ans, responsable de magasin

Je suis plus que ravie de mes lentilles de nuit car je ne supportais ni les lentilles souples ni les rigides, celles-ci m'étant très rapidement inconfortables au bout de quelque temps de port. Circulant en scooter, ne plus porter de lunettes sous le casque est un vrai confort, sans compter qu’étant adepte de running, de natation plusieurs heures par semaine et d'équitation, c'est pour moi une vraie liberté de ne plus rien avoir sur les yeux. !...
Ces lentilles en port nocturne sont confortables et n'affectent en rien mon sommeil.

Jonathan M. 28 ans, comptable

Je porte des lentilles de nuit depuis 3 ans et leur adaptation s’est très bien passée.
Avant l’ortho K, j’ai porté des lentilles souples pendant 4 ans pour la pratique sportive puis j’ai testé les lentilles rigides pendant 6 mois, mais je n’en ai pas été satisfait (je ressentais des gênes dans la journée : yeux qui pleuraient, poussières...)
Ce qui est pratique avec l’ortho K, c’est qu’on ne sent absolument pas les lentilles sur l’œil pendant la nuit et que la journée on ne porte rien : ni lunettes, ni lentilles… c’est une liberté totale. Les effets perdurent même pendant 2 jours si j’oublie un soir de mettre mes lentilles pendant une nuit.
Je suis très satisfait de ce système et c’est pour moi une bonne alternative à l’opération de la myopie.

Elise P. 20 ans, étudiante en médecine

Je porte les lentilles de nuit depuis maintenant plus d'un an, et concrètement, je n'y pense pas. Je les mets le soir après m’être brossé les dents et je les enlève 20 minutes après m’être levée. Au début j'étais un peu perplexe car après la pose, je les sentais quand je clignais des yeux mais au bout de 2 semaines je ne sentais plus rien du tout ! Du coup, je n'y pense pas : ce que j'aime particulièrement, c'est pouvoir faire du sport, nager en ouvrant les yeux, sortir le soir …Au début j'avais un peu peur que l’adaptation me prenne du temps (car il y a deux à trois rendez-vous les premières semaines pour vérifier que les lentilles corrigent bien), mais elles m'ont correspondu dès le début et c'était donc super rapide à chaque fois !
J'ai plutôt l'impression que c'est un produit encore peu connu des utilisateurs et des professionnels : c’est pourtant clairement une solution qui mérite notre intérêt !

Julie W. 45 ans, commerciale

Je porte des lentilles de nuit depuis un an. Auparavant, je portais des lunettes progressives. Je suis hypermétrope et… jeune presbyte. L’été dernier, j’aurais dû acheter une paire de lunettes solaires progressives pour partir en vacances. Mais à la place j’ai essayé les lentilles de nuit! C’est un système de correction révolutionnaire. Mes lentilles sont très confortables et ne me gênent pas pour dormir. Après avoir retiré mes lentilles le matin, je vois net…à toutes les distances ! Je peux lire, travailler sur l’ordinateur ou conduire sans contrainte! Et pendant les vacances, c’est un vrai régal de faire du sport en toute liberté. Merci à mon professionnel de santé de m’avoir proposé cette solution miracle !

Edith H, maman d’Anna 10 ans

Ma fille est myope depuis sa naissance et a porté des lunettes jusqu’à l’âge de 8 ans. Sa myopie augmentait chaque année jusqu’à ce que son ophtalmologiste me propose, il y’a 2 ans, de l’équiper en lentilles de nuit pour freiner l’évolution de sa myopie. Après un peu…beaucoup d’appréhension, la manipulation a été relativement simple et tous mes doutes se sont dissipés lorsque j’ai vu le sourire d’Anna qui voyait très bien sans ses lunettes après la deuxième nuit de port. Elle peut jouer, faire du sport, se baigner en toute liberté. Ces copains de classe ont tous voulu savoir par quel miracle elle ne portait plus de lunettes. J’ai bien sur révélé notre secret aux autres parents...
Sa myopie n’a pas évolué depuis 2 ans.